Document sans titre
Rechercher votre P.E.Z
Plan Epargne Zolidarité

Numéro Nom de l'animal
Accueil

Reportage

MADAGASCAR les tresors de l'ile rouge../videos/zob-madagascar.mp4

Reportage echappées belles../videos/reportage_echapees_belles.mp4


Document sans titre
Zébu Newsletter N° 44 du 03 Mai 2010

Chers amis Zébuphiles,

Un grand bonjour a tous ! La pluie laisse progressivement sa place a la fraîcheur de ce côté du Canal du Mozambique. Les somptueuses fetes de Pâques antsirabéennes, qui paraissent chaque année rassembler la moitié de la population malgache tellement la ville est bondée, marquent traditionnellement la transition entre le climat estival et celui d’hiver. Mais rassurez-vous, la température en journée continue a atteindre sans trop forcer les 25°C, la nuit par contre nous rappelle adroitement a nos polaires. Avril et mai sont les mois idéaux pour venir fouler la terre rouge, et pourquoi pas gravir les quelques marches jusqu’a nos bureaux. C’est d’ailleurs ce qu’ont fait cette semaine quatre membres de la Commission de Supervision Bancaire Financiere, branche de la Banque Centrale de Madagascar. Nous vous avions expliqué au cours des précédentes Newsletter la nécessité pour chaque Institution de MicroFinance de recevoir l’agrément IMF ; les choses se sont donc soudainement accélérées.



Les maneges lors de la fete de Pâques, les memes qu’en France… il y a 50 ans,
avec rotation manuelle de la Grande Roue s’il vous plaît !


La CSBF a étudié avec nous le bilan financier de ces dernieres années, et nous revoyons actuellement la situation de chaque contrat en cours, pour une autre étape importante, l’écriture des Etats Financiers. Ce rapport est a finaliser pour le 15 mai 2010, et occupe pour l’instant la majeure partie de notre temps. Il laissera ensuite sa place a la pré validation de notre dossier par la Banque Centrale, pour laquelle sera nécessaire une phase d’harmonisation de nos méthodes avec la législation bancaire malgache. La ZOB a cependant déja entamé une réflexion et une modification de sa procédure d’octroi de crédit.
Cette réflexion vise trois objectifs : mieux sélectionner notre public-cible, obtenir de meilleurs taux de remboursements et avoir un meilleur impact sur les familles que l’on soutient. Pour cela, nous travaillons sur trois grands domaines : la communication pré, per et post-contrat pour expliquer plus en détail notre mode de fonctionnement et atteindre en priorité les plus démunis. Deuxiemement, l’analyse plus approfondie de la situation de chaque demandeur de pret afin d’évaluer sa capacité de remboursement, et a plus long terme, de pouvoir s’assurer plus objectivement que sa situation a évoluée. Troisieme domaine, l’écriture d’un projet détaillé, de type business-plan, afin que chaque demande soit motivée, réfléchie et inscrite dans le cadre d’un projet agricole viable et durable.
La procédure d’octroi de pret devrait donc etre prochainement réorientée afin de parvenir a ces objectifs. L’entreprise va meme aller plus loin en appliquant une procédure assez différente sur une nouvelle zone, située a 60 kilometres au nord d’Antsirabe, dans la charmante bourgade d’Antanifotsy. L’objectif est de tester une nouvelle méthode plus élaborée sur une zone « vierge »afin de pouvoir déterminer objectivement son impact d’ici un a deux ans pour ensuite éventuellement la généraliser. Depuis maintenant trois semaines, un poste de Chef de mission dont j’ai pris la responsabilité, a été créé pour travailler sur le sujet et superviser l’arrivée de nos activités a Antanifotsy. Je m’appelle Antoine Pivot, en fin d’études a Sciences Po, et resterai 4 mois et demi a la ZOB pour mener a bien tous ces projets. J’ai travaillé auparavant durant huit mois dans deux autres institutions de microfinance d’Antsirabe dont l’une, avec l’agrément IMF, disposait de taux de remboursement équivalent a 100% un an apres la date de fermeture des contrats. J’essaierai donc de guider les équipes dans la modification de notre procédure, et de l’adaptation liée a l’obtention de l’agrément IMF.



« Tonga eto Antanifotsy ny Z.O.B. ! (La Z.O.B. arrive a Antanifotsy !) »

De plus, je veillerai a la finalisation de la migration de nos contrats sur un logiciel professionnel de gestion des prets. La venue et le travail intensif de Robert Hoche associé a celui de Pierre-Alexandre Perrin avaient permis de réaliser le plus gros du travail ; la prochaine étape est donc l’adaptation de notre méthode de travail et la formation des équipes, ce qui devrait se faire assez rapidement. Ensuite, grâce a la venue de Gilbert Eusebe (président de l’association Mille Zébus, représentant la ZOB en Europe), la mise en réseau de notre systeme a été terminée, le travail des équipes s’en est retrouvé facilité et amélioré. Enfin, la société va diffuser son Rapport d’activité 2009. Vous y retrouverez nos chiffres pour l’exercice précédent, toutes nos réalisations, et le détail de nos projets pour 2010. Vous pourrez enfin découvrir nos équipes dans la partie « Trombi » prochainement présente sur notre site. Nous poursuivons donc la mue entamée il y a deux ans avec Pierre-Alexandre, et entendons franchir pas a pas les étapes jusqu’a la professionnalisation totale de notre mode de fonctionnement.
Concernant les souscriptions, nous faisons tout pour limiter l’attente, essentiellement dans le cas des PEZ pour les Zébus mâles. Le perfectionnement de notre travail de « sélection » fait que plus de demandes qu’avant sont rejetées, mais cela dans un but précis : aider ceux qui en ont le plus besoin. Nous comptons sur l’ouverture de la nouvelle zone d’Antanifotsy a partir du 14 mai 2010 pour augmenter fortement nos octrois. La demande des paysans en cochon quand a elle ne faiblit pas et nous avons beaucoup de mal a satisfaire tous le monde. D’ailleurs, les oreilles roses se multiplient a la ferme. La nouvelle organisation insufflée par Pierre-Alexandre a permis a la population porcine de se développer en toute quiétude. Cette semaine, une de nos truies a mis au monde une portée de 12 porcelets.

Les zébus sont également en forme a la ferme, tout comme les cultures. Dominique et Sylvie sont venus nous faire tester leur Biobeche a la fin de l’année 2009, et former nos « fermiers » a la culture sous paillage. La Biobeche permet de travailler plus rapidement et plus efficacement la terre, en étant beaucoup plus pratique que les angady traditionnelles. Le chef de ferme, Body G, s’essaie depuis quelques semaines a des plantations quasiment introuvables sur la Grande Ile : betteraves, laitues, potirons… grâce a la générosité de l’association Kokopelli. Nous vous en communiquerons les résultats dans la prochaine Newsletter, écrite, qui sait, au coin d’un feu, bol de soupe de potirons a la main.


La Biobeche pourrait faire l’objet d’un financement dans les mois a venir car elle changerait la vie de beaucoup d’agriculteurs malgaches. Je pense que les jardiniers et agriculteurs qui lisent ce courrier me comprennent.
Contrairement a l’année 2009, année de la crise, ou les visites d’investisseurs zébuphiles se sont faites rares, l’exercice 2010 semble prometteur. Des janvier nous avons eu droit a la visite du couple Bornua, venu représenter leurs enfants titulaires du PEZ, afin de rencontrer Zébulon et toute sa famille. En février, ce fut au tour du couple Willommet de passer saluer Arnold, qui n’a certes pas la carrure de Schwarzenegger, mais possede malgré tout de tres beaux atouts : ses cornes et sa robe magnifique ont en effet époustouflé ses propriétaires !


Le volcan islandais avait choisi de laisser atterrir Bernadette et Philippe Basset en mars, et ce fut une bonne initiative car ils ne sont pas revenus de leur rencontre avec Djali Djali dans son étable, entouré de ses amis cochons.



Et puis, Jacques et Martine Fayard ont pu largement profiter de notre bel ISUZU sans amortisseur durant une trentaine de kilometres de pistes avec nids de poules bien sur, leur permettant de se remémorer avec précision leur voyage « sur les pistes du Cambodge ».
Vous etes déja nombreux a etre inscrits dans notre agenda pour de prochaines visites cette année ! Notre prochaine newsletter ne manquera pas de vous conter d’autres aventures ! Peut-etre pourront-ils tester la nouvelle moto dont s’est équipée la ZOB au début de ce mois d’Avril. Elle a été acquise grâce a l’immense générosité de Madame Inara Platt, déja plusieurs fois venue constater sur le terrain les conditions difficiles de recouvrement dans lesquelles nos équipes évoluent. Nous la remercions mille fois pour son geste qui nous encourage a poursuivre nos efforts constants de professionnalisation.

Et puis pour conclure notre série de remerciement et cette Newsletter, nous voulions rendre hommage a Monsieur Pierre-Alexandre PERRIN qui s’en est allé retrouver sa Normandie, apres deux ans d’excellents services a la tete de la ZOB. Sa contribution a été immense a la professionnalisation de notre organisation. Aujourd'hui c’est une entreprise sociale qui fonctionne malgré quelques lacunes, et qui est en constants progres, touchant chaque jour mieux et plus de démunis. La ferme a retrouvé une nouvelle jeunesse. Les équipes sont dynamiques et motivées, et tous sont fiers de travailler pour la ZOB. C’est vraiment quelque chose que l’on ressent en arrivant. En attendant le successeur de Pierre-Alexandre, je travaille main dans la main avec le chef de bureau, Bernadet ZAFINDRIAMANJATO, pour la gestion des affaires courantes. Nous remercions donc tres tres chaleureusement Pierre-Alexandre (PAP pour les intimes) et espérons que l’expérience de la ZOB lui sera profitable dans toutes les entreprises qu’il menera a l’avenir.


Veloma zoky !

Pour l’équipe ZOB,
Antoine Pivot

Document sans titre

PEZ : 2824
NAAS -
PEZ : 759
Raimbault -
PEZ : 268
Genet -
PEZ : 2217
VACHERON -
PEZ : 2767
CHAUVET -
Copyright Zebu Overseas Brand - Stéphane Geay - www.zob-madagascar.org - All right reserved

mesure audience