Document sans titre
Rechercher votre P.E.Z
Plan Epargne Zolidarité

Numéro Nom de l'animal
Accueil

Reportage

MADAGASCAR les tresors de l'ile rouge../videos/zob-madagascar.mp4

Reportage echappées belles../videos/reportage_echapees_belles.mp4


Zébu Newsletter n°46
Zébu Newsletter N° 46 du 06 Janvier 2011

Chers amis zébuphiles,

Quatre longs mois ont passés depuis la Newsletter du 02 Aout 2010. Quatre mois, j’imagine, de frustration intense au regard de cette absence de nouvelles en provenance de cette bonne vieille ZOB. Je me doute que l’attente et le suspens ont du être insoutenables ! La preuve en est que beaucoup, rongés par l’inquiétude, nous ont fait parvenir leurs demandes de nouvelles et leurs messages de soutien par e-mail, nous notifiant au passage que l’attente était insupportable ! Merci a vous, votre sollicitude nous touche énormément et nous conforte dans l’utilité de notre action.

Avant de lever le voile sur les quatre mois passés, je tiens, au nom de toute l’équipe ZOB, à chaleureusement remercier Antoine Pivot, stagiaire ZOB pendant 4 mois et habile rédacteur de la précédente newsletter. Antoine était notamment en charge du déploiement du logiciel de gestion des financements ainsi que de l’étude et la mise en place de la nouvelle antenne d’Antanifotsy. Antoine a désormais regagné les bancs de SciencesPo Paris pour y continuer ses études après près d’une année passée à Madagascar. Bon retour Antoine ! Nous te remercions pour ta contribution et pour la qualité de ta mission.

Revenons maintenant à nos Zébus : Que s’est-il donc passé a la ZOB pendant tout ce temps ? Le rideau se lève…. LA ZOB EST TOUJOURS LA !

En effet, nous continuons plus que jamais à venir en aide aux populations rurales malgaches les plus démunies en finançant leurs projets agricoles. C’est ainsi que, depuis la dernière newsletter, 189 nouveaux projets ont pu voir le jour au bénéfice de 119 paysans. Je suppose qu’il est parfois difficile pour vous souscripteurs, résidant pour la plupart à des milliers de kilomètres de Madagascar, de mesurer l’impact que peut avoir un animal de bétail, un zébu par exemple, sur la vie d’un agriculteur malgache (du moins, c’était mon cas il n’y a pas si longtemps). Laissez moi donc vous raconter l’histoire de Patrick RAKOTONARIVO, fermier malgache désirant acquérir un zébu et de Michel COUREAUT, souscripteur français en visite sur la belle île rouge. Tout a donc commencé par la volonté de Michel de venir en aide aux paysans de Madagascar, pays qu’il connaît bien pour y avoir longuement séjourné dans sa jeunesse, et par le souhait de Patrick d’acquérir un zébu via un financement ZOB. L’histoire se poursuit par une souscription d’un côté, par l’ouverture d’un contrat de l’autre et enfin par une rencontre entre les deux protagonistes lors d’une cérémonie de remise du zébu organisée par Michel et ses acolytes. Quelques goutes de rhum sont alors versées sur la croupe de l’animal pour qu’il soit fort et vigoureux à la tâche, et la bête est officiellement remise à un Patrick rayonnant de joie.


Patrick et Michel versant le rhum sur Maro

Il est heureux car il sait que sa tâche sera moins rude, car il n’aura plus à louer l’animal de son voisin pour transporter ses récoltes, car il pourra lui-même louer son animal et ainsi commencer à épargner. Il pourra également utiliser le fumier produit par l’animal pour fertiliser ses terres, et surtout il est heureux car d’ici quelques mois, il deviendra propriétaire du zébu, symbole de réussite et de richesse à Madagascar. Nous saluons Michel au passage qui nous a permis de prendre ces quelques clichés lors de cette cérémonie. Michel, vous avez fait un heureux !


Heureux qui comme Patrick possede un beau zébu !

Tout ceci ne serait donc pas possible sans vous amis zébuphiles qui, à travers vos souscriptions, nous permettez de mener à bien notre action. La demande paysanne est forte et croissante et nous ne pouvons malheureusement satisfaire tout le monde. Aujourd’hui elle porte majoritairement sur les cochons et les vaches métisses. Les cochons car ils représentent un financement à court terme plus abordable pour nos bénéficiaires en manque de liquidité suite aux semis réalisées en novembre. Les vaches métisses car c’est durant la saison des pluies qu’elles produisent le plus de lait.
Afin de vous guider dans vos choix d’investissements, vous trouverez ci-dessous l’état actuel des demandes en attente de financement par « produit » :

Zébu Mâle
Zébu Femelle
Métisse
Cochon
Charrette
Totaux
84
17
15
65
12
193

Le tableau ci-dessus ne reflète pas la tendance évoquée précédemment car celle-ci est noyée au milieu des demandes auxquelles nous n’avons pu encore répondre. Ce tableau est désormais accessible sur la page d’accueil du site Internet et nous ferons en sorte de le mettre à jour le plus régulierement possible d’ici à ce que nous puissions afficher automatiquement les demandes en temps réel mais cela nécessite quelques aménagements.

Toujours dans le but d’intervenir au plus près de nos clients et de rester à l’écoute de leurs besoins, nous travaillons actuellement sur un projet de partenariat avec les communes rurales dans lesquelles résident nos bénéficiaires. Le but de ce partenariat est multiple :

  • Travailler conjointement avec les communes afin de bénéficier de leurs connaissances du terrain et des résidents ;
  • Se tenir informé des projets et besoins naissant dans la commune afin de cibler nos financements ;
  • Mettre en place des permanences d’information et de collecte au plus près de nos clients afin de limiter leurs déplacements (et les frais induits) ;
  • Responsabiliser la commune quant aux besoins de ses résidents ;
Nous lançons actuellement le projet dans les communes pilotes d’Andranomanelatra et de Betafo et généraliserons le partenariat à l’ensemble des communes ou demeurent nos bénéficiaires si il s’avère concluant. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’avancement de ce projet.

Du nouveau également du côté de la ferme ZOB qui héberge depuis septembre dernier quatre nouveaux résidents permanents : 2 cochons et 2 truies. Notre porcherie affiche maintenant « Complet » avec ses 8 pensionnaires intégralement dédiés à la reproduction et à l’élevage. Comme vous pouvez le constater sur ces quelques photos, nos cochons ne sont pas ménagés à la tâche puisque nous comptons aujourd’hui 9 nouveaux nés, 12 porcelets en cours de sevrage et 1 truie pleine. Tout cela pour le plus grand bonheur de « Gros Pépere », notre géniteur en chef.


Gros Pépere

L’investissement dans les cochons d’élevage a pour but de répondre à trois objectifs majeurs :

  • Donner la possibilité à nos clients d’acquérir des cochons de race à des prix défiants toute concurrence ;
  • Dispenser des formations à l’élevage porcin ;
  • Permettre à la ferme de gagner en autonomie financiere ;

Il est bien trop tôt pour faire un bilan du projet mais aujourd’hui les clients s’arrachent les cochons de notre ferme ce qui est de bonne augure pour la suite.


Les petits porcelets d'1 mois 1/2

Sur le plan pédagogique, l’orientation de la ferme reste inchangée et assumée mais son publique cible a été revu. En effet, Antsirabe étant déja doté d’un centre de formation agricole de grande qualité, le CEFFEL (Centre d’Expérimentation et de Formation en Fruits et Légumes), nous avons décidé de ne plus dispenser de formation agricole à destination de nos clients mais d’aménager la ferme pour y accueillir des sorties scolaires et des associations locales afin de les initier de manière ludique au travail de la terre. A ce titre, nous avons accueilli en novembre dernier deux groupes de jeunes filles hébergées par l’association AFFD (Aide aux Filles et Femmes en Détresse) pour deux sessions d’une semaine d’initiation durant lesquelles elles ont eu fort a faire !


Dorothée, Fanja et Ony au travail

Au programme : initiation à l’élevage de cochons (bien sur!), préparation des terrains pour les cultures, mise en place du potager, entretien des animaux... Leur seule déception fut de ne pas pouvoir semer les cultures pour cause de début (tres) tardif de la saison des pluies. Ce n’est pas grave les filles, vous serez toujours les bienvenues! Nos clients quant à eux ne sont pas en reste puisque nous continuons à financer gratuitement leurs formations auprès du CEFFEL. La prochaine session de formation est ainsi planifiée pour le premier trimestre 2011 et est intégralement financée (tout comme la ferme) à partir des PEZ légués par leurs généreux détenteurs.

Enfin, la ferme compte depuis octobre dernier une nouvelle bénévole, Julie, qui intervient en support au Chef de Ferme pour toute la partie culture. Julie est agronome de formation, ancienne formatrice au CEFFEL (le monde est petit) et réside à Antsirabe depuis 4 ans. Bienvenue dans la famille ZOB !


Julie

Du côté de l’équipe, les nouvelles sont bien plus réjouissantes que dans la précédente newsletter. En effet, Bernadet, Chef de Bureau ZOB, après un beau mariage en juillet dernier, est devenu le 10 décembre l’heureux papa d’un petit Miaro (qui signifie « protéger » en malgache).


Bernadet et Miaro

Zo, Agent de Crédit ZOB, est quant à lui le papa gaga d’une jolie Mioty (« récolter ») depuis le 23 novembre.


Zo et Mioty

Toutes nos félicitations pour ces jolis bébés !

La famille ZOB compte également une nouvelle Responsable Souscripteurs (votre interlocuteur privilégié), Emma, qui remplace Hasina dans ses fonctions. Je ne doute pas qu’elle sera vous donner satisfaction et que vous serez tous tres gentils avec elle ! Bienvenue Emma !


Emma

Le mois de septembre a cependant été entâché d’une triste nouvelle. Le déces de Marthe, la mère de Body G, Chef de Ferme ZOB. Paix a son âme.

Pour terminer, nous avons renouvelé notre parc de motos qui, apràs plus de 20 trimestres de bons et loyaux services ont pu bénéficier d’une retraite à taux plein sans décote pour années manquantes. Tout le monde ne peut pas en dire autant... Je vous présente donc l’escadron de la ZOB et leurs nouvelles montures.


De gauche a droite : Ndrina, Mamihaja, Fred

Cette nouvelle acquisition permet de renforcer la sécurité de nos agents de terrain, qui ne comptent plus les kilometres parcourus sur les routes accidentées de Madagascar, et d’améliorer leurs conditions de travail.


Zo

En guise de conclusion, toute l’équipe ZOB se joint à moi pour vous souhaiter une très belle et heureuse année 2011 ainsi qu’a vos proches. Que vos projets se réalisent et les nôtres aussi !

Pour l’équipe ZOB,
Julien Léraillé
Directeur Général

Document sans titre

PEZ : 935
Toledano -
PEZ : 2644
NOEL -
PEZ : 2545
LUC -
PEZ : 2524
Comit d'Entreprise CASA -
PEZ : 2914
HIRIDJEE -
Copyright Zebu Overseas Brand - Stéphane Geay - www.zob-madagascar.org - All right reserved

mesure audience