Document sans titre
Rechercher votre P.E.Z
Plan Epargne Zolidarité

Numéro Nom de l'animal
Accueil

Reportage

MADAGASCAR les tresors de l'ile rouge../videos/zob-madagascar.mp4

Reportage echappées belles../videos/reportage_echapees_belles.mp4


Zébu Newsletter n°46
Zébu Newsletter N° 47 du 07 Mars 2011

Mais qui voilà ? L’équipe ZOB au complet ? Mais non, il manque Bernadet et Tahina sur la photo ! Bon d’accord, mais ils arrivent quand même les bras chargés d’une NewsLetter moins de 3 mois après la précédente ! Oh joie ! Un cadeau de Noël en mars ? Vous en rêviez, la ZOB l’a fait !


L'équipe ZOB presque au complet (manquent Bernadet et Tahina)

Une NewsLetter toute fraîche pour vous communiquer les dernières nouvelles de notre entreprise. Bienvenue à Antsirabe, la température au sol avoisine les 25°C et un vent d’Est souffle sur la campagne, secouée ces derniers temps par de fortes pluies suite au passage du cyclone Bingiza qui a traversé la grande île de part en part.

Commençons donc par un nécessaire point administratif. Afin de continuer son aide au développement du monde rural à Madagascar pour encore de nombreuses années, la ZOB a du faire un choix déterminant. Les options n’étaient pas légions : devenir une Institution de Micro Finance (une IMF, une banque quoi !) ou trouver une structure juridique alternative en adéquation avec notre activité que nous pouvons également qualifier d’ « alternative ». Nous avons opté, vous vous en doutez, pour la seconde option ! Concrètement qu’est ce qui change? Au niveau de nos statuts, rien ! Nous demeurons une entreprise sociale (SARL dont les actionnaires ne touchent pas un centime de dividende) inscrite au registre du commerce en tant que « collecteur de bestiaux », dénomination qui colle parfaitement avec nos activités.

Du côté client peu de changement. Les anciens contrats de vente à tempérament on été remplacés par des contrats de location vente qui présentent l’avantage majeur de permettre de transformer l’acompte initial qui caractérise la vente en dépôt de garantie. Dépôt de garantie restituable à la fin du contrat. Dans la vraie vie, cela signifie que lorsque le paysan bénéficiaire d’un financement ZOB viendra payer son dernier loyer, en plus de devenir légalement propriétaire de l’animal financé, il repartira avec de l’argent ! Le gros du changement, sur le papier, intervient du côté des souscripteurs. En effet, la ZOB ayant fait le choix de ne pas devenir une banque, elle ne peut plus collecter ni rémunérer les dépôts publics (vos PEZ). « Oh déception ! Oh déconvenue ! Quel coup dur ! Je ne pourrai donc plus compter sur les confortables 7% d’intérêts en Ariary par an que me rapporte mon gentil PEZ ?! ». Rassurez-vous ! Vous pouvez toujours compter sur ce formidable investissement qui aide chaque année des centaines de familles malgaches. « Mais comment ? ». Et bien la forme change mais pas le fond. Votre PEZ sera désormais considéré comme un don convertible en prêt en compte courant. « Mais qu’est ce que c’est que ça encore ?! ». Et bien, concrètement, votre investissement sera dans un premier temps considéré comme un don. Ce don, comme vous le savez, nous permettra de financer un projet agricole (animal de bétail, cochon, charrette, ...) au bénéfice d’une famille malgache démunie. Cependant, si vous ne souhaitez pas léguer votre PEZ à la ZOB et récupérer votre investissement initial agrémenté de 7% d’intérêt par an, c’est également possible ! Il vous faudra alors nous notifier votre souhait de convertir votre don en prêt en compte courant et ce avant la fin de l’année fiscale de votre don. Vous deviendrez alors temporairement associé de la ZOB ce qui vous permettra de récupérer votre argent. Les zébuphiles qui auront confirmé leur don ou qui n’auront pas demandé sa conversion en prêt avant la fin de l’année recevront un reçu fiscal dès que l’administration française aura reconnu notre relais français, l’association Mille Zébus, comme organisation d’intérêt général (encore un peu de patience !). Les fonds légués seront quant à eux utilisés pour financer des formations paysannes ou d’autres projets agricoles ainsi que pour entretenir notre ferme pédagogique. Les autres conditions générales ne changent pas : votre PEZ reste bloqué et rémunéré pendant la durée du financement (10 à 24 mois en fonction du produit), peut être réinvesti une fois débloqué (vous permettant alors d’obtenir gratuitement un nouveau PEZ en contre partie du lègue de votre PEZ initial) et conserve son échéance à 5 ans (au delà de cette échéance, même les titulaires de PEZ ayant demandé leur remboursement ne pourront plus prétendre à celui-ci). « Tout ça me paraît encore plus compliqué qu’une banque » me direz-vous. Cela semble certes alambiqué mais, concrètement, la vie de vos PEZ reste pratiquement inchangée. De plus, cette forme juridique est totalement en adéquation avec la réalité du terrain. Nous ne sommes pas une banque et ne fonctionnons pas comme tel. Grâce à votre aide, nous permettons à nos bénéficiaires de réaliser leurs projets agricoles, si ils nous semblent viables, et les accompagnons tout au long de leurs financements. Nous achetons nous même les biens directement aux vendeurs afin de nous assurer que l’argent est utilisée à des fins de développement et en restons propriétaire pour votre compte jusqu’au dernier remboursement par le bénéficiaire. Telle est la réalité du terrain ! Cerise sur le gâteau, nous sommes fiers de proposer une alternative au système bancaire institutionnel dont nos bénéficiaires sont souvent exclus ! Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à consulter nos conditions générales sur notre site Internet www.zob-madagascar.org/index.php?do=regles&nav=plans ou a nous contacter a l'adresse contact@zob-madagascar.org .

Passons maintenant à l’équipe ZOB qui accueille trois nouvelles recrues. Basile, agent de ferme, en charge des cultures et de l’entretien des bovidés. Basile est issu d’une famille d’agriculteurs et dispose d’une forte expérience dans l’élevage de zébus. Avec Basile, nos animaux seront bien gardés, bienvenue à la ferme ZOB !


Basile

Héloďse qui intervient bénévolement à la ferme depuis le 31 janvier pour mener, conjointement avec Body notre Chef de ferme, le projet « ferme pédagogique ». Le but de ce projet est d’accueillir, gratuitement bien sűr, sorties scolaires et associations locales afin d’initier les enfants au monde de l’agriculture et de l’élevage de manière ludique et pédagogique. Nous comptons énormément sur ce projet qui constitue une première à Antsirabe oů ce type de structure fait cruellement défaut. Héloďse était précédemment bénévole pour l’association Grandir’à Madagascar pour laquelle elle a effectué pendant 6 mois une étude de faisabilité pour la mise en place d’un service d’accompagnement aux familles d’adolescents en danger. Nous souhaitons donc la bienvenue à Héloďse dans la famille ZOB et ne doutons pas qu’elle parviendra à mener à bien ce projet ambitieux dont nous ne manquerons pas de vous tenir informé de l’avancement.


Body & Héloise

La ZOB compte également une nouvelle Responsable Clientèle, Prisca, qui remplace Hantenaina dans ses fonctions. Prisca est donc désormais en charge de la mise en place, du suivi et de l’accompagnement de tous les projets de financement ZOB c’est dire de matérialiser vos PEZ en projets concrets. Vaste sujet ! Souhaitons donc la bienvenue à Prisca dont les compétences d’ingénieur agronome et les expériences de terrain nous serons plus qu’utiles.


Prisca

Hantenaina a quant à elle choisi de quitter notre belle ville d’Antsirabe (et la ZOB par la même occasion !) pour la trépidante Capitale. Nous lui souhaitons beaucoup de bonheur et de réussite pour l’avenir et la remercions pour ces 2 années de bons et loyaux services à la ZOB. Bonne route Hantenaina !


Hantenaina

Du côté opérationnel cette fois ci, et toujours dans le but d’améliorer le suivi de ses dossiers, la ZOB prépare le déploiement du logiciel professionnel de gestion des financements. Le logiciel en question, Loan Performer, nous permettra à terme de suivre très finement l’évolution de nos financements et d’analyser les difficultés rencontrées par nos bénéficiaires. Après plusieurs tentatives infructueuses d’importation de nos données dans le logiciel, nous avons décidé de nous lancer dans la tâche titanesque de saisie manuelle de tous les contrats en cours (plus de 1300). Pour ce faire, deux stagiaires, Misa et Sarah, sont venues nous prêter main forte. La tâche est longue et ingrate mais après deux semaines de dur labeur, 90% des contrats ont été saisis dans le logiciel. L’étape suivante consiste à saisir les remboursements effectués par nos bénéficiaires. Grâce à Misa et Sarah, mais aussi au reste de l’équipe qui donne un coup de main pendant les heures creuses, nous comptons sur un déploiement opérationnel d’ici à fin mars.


Sarah & Misa

Le mois de février dernier a également connu un pic des souscriptions suite à la rediffusion le 5 février dernier de l’émission « Echappé Belle » du 12 décembre 2009. C’est ainsi que vous avez été près de 50 zébuphiles à souscrire à un Plan Epargne Zolidarité en moins de 10 jours ! Nous ne serons jamais assez reconnaissants du soutien que vous apportez aux populations rurales démunies de Madagascar. N’ayant pas été préalablement avertis de cette rediffusion, nous n’avons pu anticiper ce pic de souscriptions et vous demandons d’être patients quant à la sélection d’une famille d’accueil pour votre protégé car nous ne voulons pas confondre vitesse et précipitation.

Enfin, toute l’équipe ZOB se joint à moi pour vous remercier de votre soutien. Tout ceci ne serait pas possible sans vous !

Pour l’équipe ZOB,
Julien Léraillé
Directeur Général

Document sans titre

PEZ : 2882
METAYER -
PEZ : 2613
POUILLET -
PEZ : 827
Tortuel -
PEZ : 2919
FERRY -
PEZ : 2804
SOUDAIN -
Copyright Zebu Overseas Brand - Stéphane Geay - www.zob-madagascar.org - All right reserved

mesure audience